5 In Islande

Islande : Partie Sud

Le sud de l’Islande est la partie la plus facile d’accès en partant de Reykjavik.

Elle offre de magnifiques paysages, la plupart accessibles par la route goudronnée N1.

Au menu de cette belle balade, des hautes falaises, des cascades, des plages de sable noir, des glaciers, lagons et icebergs… On part vraiment au pays de la géologie avec la faille de Thingvellir, les geysers, les sources d’eau chaude… La route défilent avec une importante variété de paysages, plus magique les uns des autres…


JOUR 1 ET 10 : REYKJAVIK


Reykjavik

La capitale islandaise

Elle regroupe plus d’un tiers de la population islandaise, 119 500 personnes sur les 319 500 que compte l’île.

Il nous a manqué un peu de temps pour la visiter mais c’est vraiment une magnifique ville colorée. Elle possède une église majestueuse nommé « Hallgrimskirkja » reflétant vraiment les paysages islandais.

Oui… le passage est indispensable sur la terre des vikings!!


 JOUR 2 : DÉPART DE REYKJAVIK POUR SELFOSS


Blue Lagoon

C’est le lieu le plus touristique d’Islande à 45 minutes de Reykjavik

Cette station thermale située au milieu d’un champ de lave vaut vraiment le détour malgré l’influence touristique (non, vous ne serez pas vraiment seul…).

Considéré comme l’une des merveilles de la nature islandaise, le Lagon bleu est en fait un lac artificiel. Sa création est la conséquence d’un départ non voulue d’une centrale thermique. Maintenant La centrale puise simplement l’eau à 240°C dans une nappe souterraine, utilisant sa chaleur pour produire de l’électricité avant de la rejeter telle quelle avec quelques 200 degrés de moins.

L’eau est à environ 39 degrés, de quoi se baigner toute l’année.

Le Lagon bleu est constamment alimenté en eau géothermique provenant de la station, et se renouvelle entièrement toutes les 40 h donc ne vous inquiétez pas, l’eau est propre.

L’eau du Lagon bleu a une composition chimique unique au monde et est naturellement chargée en sels minéraux, en silicates et en micro algues, elle est donc efficace dans le traitement des maladies de la peau tels que le psoriasis et l’eczéma. L’eau du Lagon bleu a également des vertus anti-âge, parfait…

Les prix varient en fonction de la saison, à partir de 75€ en été pour une entrée classique.

Le prix n’est vraiment pas donné mais le spa naturel vaut vraiment le détour car l’expérience est vraiment unique au milieu d’un magnifique décor.

La réservation en avance est à prévoir car j’ai le souvenir d’avoir attendu déjà assez longtemps au guichet alors que l’Islande en 2013 n’avait pas autant de touristes qu’en 2017.

Quelques infos :

  • Comme dans toutes les piscines d’Islande, l’hygiène est importante… il faut se doucher et se savonner entièrement avant d’entrer dans le lagon (heureusement ce n’est pas tout nu comme dans les autres piscines islandaises)
  • Ne prenez pas de lunettes de piscine, ni de caméras, car l’eau n’est pas transparente, il n’y a pas moyen de voir le fond
  • L’eau peut attaquer les bijoux comme avec mon expérience à Myvatn, il vaut mieux les laisser dans les casiers
  • L’endroit n’est pas vraiment fait pour faire des longueurs de natation car l’eau est trop chaude et cela reste un spa
  • Le petit plus, ne pas oubliez de savourer un petit cocktail dans le bar du lagon au milieu de l’eau ou encore de se faire un petit masque avec le fond de l’eau (à voir si ce n’est pas payant maintenant!).

Maitre nageur au Blue Lagoon, non il fait trop froid…

Le cercle d’or

 En moins de 300 kilomètres, il permet de visiter les sites les plus emblématiques du pays.

Thingvellir

La visite du parc est incontournable.

On se retrouve tout simplement dans un grand champ de lave et au milieu d’une fosse provoqué par la dérive du continent américain et européen. Ce site est classé au patrimoine de l’Unesco depuis 2004.

Je dirai que la vue des toilettes est quand même magnifique…

Geysir

Le site naturel le plus connu d’Islande, avec l’un des geysers les plus puissants au monde.

C’était la première fois que je voyais un panneau en pleine nature marquant « attention danger, eau à 100 degrés », c’est sympa pour cuire des pâtes mais moins agréable si l’on plonge la main dedans. Tenez vous prêt, car toutes les 5-8 minutes, après avoir vu un petit bouillon, Strokkur sort de son calme et c’est magique.

 Le site est gratuit et il est entièrement aménagé avec un grand parking, un centre d’information et un restaurant. Inutile de prendre de quoi se couvrir car des périmètres de sécurité entourent les principaux geysers.

Gullfoss

« La chute d’or »

Ce n’est pas la plus haute, ni la plus puissante chute d’Islande mais elle est simplement majestueuse. La chute d’or est constituée d’une succession de deux chutes d’eau dont la hauteur totale atteint les 32 mètres. 

Prenez de quoi vous couvrir car une fois proche de l’eau, vous risquez de finir trempé ou simplement de mouiller votre appareil photo…


JOUR 3 : DÉPART DE SELFOSS POUR VIK


Seljalandsfoss

Une cascade inédite, visible depuis la route n1, vous ne pouvez pas la louper.

Un grand coup de cœur pour cette fabuleuse cascade. On a vraiment apprécié le fait de contourner et de passer derrière la chute d’eau.  

N’oubliez pas d’avoir une bonne tenue de pluie car vous allez vraiment finir trempé.

Seljalandsfoss est haute de 65 m.

Avant de partir, n’hésitez pas à jeter un petit coup d’oeil à la cascade Gljúfrafoss juste à côté.

🙂 je veux le même pour l’hiver en montagne…

Skogafoss

Je pense que vous le comprenez mais l’Islande, c’est vraiment le pays des « foss », des cascades.

Haute de 60 m, on a renoncé à l’approcher car on finis toujours par prendre une bonne douche. La meilleure solution est de l’observer du dessus, accessible par un petit chemin aménagé.

Des bonnes idées en Islande …

Sur la route de Vik

L’immense plage de Vik et son sable noir, la conséquence des éruptions du volcan Hekla.

Et le rocher des trolls…

Selon la légende,
un bateau se serait échoué sur la côte,
les trolls auraient alors essayé de le ramener
mais tout occupés à leur besogne,
ils n’auraient pas vu le soleil se lever
et se seraient retrouvés pétrifiés …

Les emblèmes de l’Islande : les maisons d’herbe et les macareux…

Vik

Une vraie impression de bout du monde

Mais on a vraiment été conquis par cette petite ville de 300 habitants…


JOUR 4 : VIK A HOFN


Svartifoss

Encore une petite chute permettant de randonner.

Jokulsarlon

Un incontournable islandais

Mais quel incontournable… Comment en prendre plein les yeux face à un immense lagon glaciaire…Long de 1,5 km et profond de 260 m, il a été creusé par une des langues du Vatnajökull (célèbre glacier islandais). Avec la fonte du glacier, les icebergs se retirent et partent tout simplement dans l’Atlantique.

Le lac se situe au bord de la route 1, vous ne pouvez pas le louper.

Vous pouvez avoir un peu d’adrénaline avec un véhicule bien islandais…

Sur la route

Nuit au alentour d’Höfn

Notre Guest House proposait des sources d’eaux chaudes, un spa naturel… Je trouve l’idée vraiment originale de se baigner à 20 h le soir, avec un grand soleil, en pleine nature dans de l’eau chaude. C’est vraiment une bonne expérience que j’ai simplement regardé… Il fallait bien que quelqu’un surveille…


JOUR 5 : DE HOFN A EGILSSTADIR


Après en avoir pris plein les yeux, c’était le jour le plus triste de notre séjour en Islande. On était censé voir les fjords de l’est islandais et malheureusement on en n’a pas vu un car le temps était très mauvais…

Anecdote :

La veille, avec mon père, près de notre Guest House, on a décidé de faire un petit footing et d’aller observer ce qu’il se cachait derrière cette petite colline. On est tombé sur ce magnifique lac glaciaire avec le coucher du soleil (Oui il devait être 22 h, on n’a pas trop envie de dormir quand il fait presque jour). Ce moment sera le meilleur souvenir que j’ai gardé de l’Islande, dommage que le lendemain, le temps n’était pas terrible pour la photo, mais cela prouve que ce pays possède de nombreux sites cachés, n’hésitez pas à vous perdre en restant prudent quand même.

Le seul renne qu’on a vu en Islande.

Seydisfjördur

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Islande : Carnet de Voyage – Cinsfitandtravel
    5 novembre 2017 at 18 h 42 min

    […] Islande Partie Sud […]

  • Reply
    rokusanroxane
    16 février 2018 at 12 h 53 min

    J’adore le principe du petit bain naturel dans votre logement ! C’était quel hébergement ? 🙂

    • Reply
      Cindy
      17 février 2018 at 11 h 08 min

      Oui c’était super ce coin de baignade, mais pas mal d’hébergements possèdent des petits bains 🙂 . Alors l’Islande en été, on était parti avec Comptoir des voyages, je ne me souviens plus du nom de notre guesthouse.

  • Reply
    Emilie
    11 avril 2018 at 9 h 11 min

    Si tu n’y es pas encore allée, je te conseille de passé une journée sur l’ile d’Heimaey (Iles Vestmann), notre coup de cœur en Islande !

    • Reply
      Cindy
      12 avril 2018 at 9 h 33 min

      Oui, j’aimerai beaucoup y aller la prochaine fois, tout le monde me dit du bien de cette île :)!! Et ca à l’air vraiment magnifique, merci beaucoup pour l’info!!

    N'hésitez pas à laisser un petit commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :